médicaments induisant une impuissance ou un dysfonctionnement sexuel

Principaux médicaments impliqués dans les dysfonctionnements sexuels : Antihypertenseurs (bêta-bloquants en particulier), traitements hormonaux (estrogènes, antiandrogènes centraux, agonistes de la LH-RH), dérivés de la digitaline, Pyschotropes, Antiparkinsoniens, Anticonvulsivants, Finastéride, Opiacés, Amphétamines, les médicaments pour les maladies gastro-intestinales comme la cimétidine peut entraîner des problèmes comme l’impuissance sexuelle, les médicaments contre les allergies peuvent provoquer l’impuissance sexuelle, les anxiolytiques, les antidépresseurs, les neuroleptiques comme les phenotiazines, les contraceptifs oraux, cortisone (corticostéroïde)…
.
liste de l’Association Française d’Urologie
.
Quels médicaments peuvent être à l’origine de ces problèmes  ? Les psychotropes, avec les antidépresseurs tricycliques comme l’imipramine (Tofranil) et la clomipramine (Anafranil), ou les sérotoninergiques comme la paroxétine (Deroxat) ou la fluoxétine (Prozac), le citalopram (Seroplex), sont fréquemment mis en accusation. Tout comme les neuroleptiques (Largactil, Haldol, Abilify)..
.
Acebutolol Adrexan Aigonyl Aldactazine Aldactone Aldalix Aldara crème 5 % Aldomet Alpress Amiloride Hydrochlorot Amisulpride Amlor Anafranil Anandron Androcur Aotal Artex Atenolol Avlocardyl Avodart Azantac Barnetyl Befizal Beta-Adalate Betaferon Betatop Ge Bisoprolol Captea Captopril Carbamazépine Cardensiel Cardiocor Carteabak Carteol Casodex Catapressan Celectol Celiprolol Chibro-Proscar Cimetidine Ciprofibratte Clemental Ge Clomipramine Clopixol Co-Renitec Copegus Corgard Cotriatec Coversyl Cyprotérone Décapeptyl Defanyl Detensiel Diamicron Digaol Dipiperon Distilbène Dogmatil Droleptan Effexor Elavil Eligard Enalapril Enantone Equilium Estracyt Estulic Eulexine Eupressyl Famotidine Fluanxol Flumach Flutamide Gaoptol Gonapeptyl Haldol Hemipralon Hygroton Isorythm Keletra Kaliale Kerlone Kinupril Largactil Laroferon Laroxyl Ledertrexate Lioresal Lipanor Lipanthyl Linosopril Lodoz Logimax Logroton Lopressor Lopril Loxapac Lucrin Ludiomil Mabcampath Majeptil Mediatensyl Methotrexate Methyldopa Metoprolol Micardisplus Mikelan Minipress Modecate Modiodal Moducren Moduretic Motival Myofortic Nebilox Neuleptil Nizoral Noctran Nozinan Nyogel Nyolol Ophtim Orap Oxybutynine Pegasys Pepcidduo Pertofran Piportil Practazin Practon Prinactizide Prinivil Prinzide Pritorplus Propanolol Propecia Prostadirex Prothiaden Quitaxon Ramipril Raniplex Ranitidine Rebetol Renitec Risperdalconsta Roferon-A Rythmodan Sectral Seloken Selozok Semap Seroplex Sertraline Sibutral Solian Soprol Spiroctan Spiroctazine Spironolactone Spironolactone Altizide Spironone Spirophar Sulpiride Sultopride Suprefact Surmontil Synedil Tagamet Tahor Tanatril Temerit Temodal Tenordate Tenoretic Tenormine Tensionorme Tercian Terfluzine Tiapridal Tiapride Timabak Timacor Timocomod Timolol Timoptol Timpilo Tofranil Trasicor Trasitensine Triatec Triatekit Trilifan retard Uft Vesadol Viraferonpeg Viskaldix Visken Vogalène Vogalib Wytens Xagrid Xaten Zestoretic Zestril Zofenyl Zoloft Zoxan
.
Mon “anti”-terme préféré pour les antidépresseurs serait “antisexe” dans la mesure où leur effet principal est de ruiner la vie sexuelle des gens. Comme d’autres médicaments psychiatriques comme les médicaments contre les TDAH ou les antipsychotiques peuvent également altérer la vie sexuelle des gens, nous pourrions appeler l’ensemble de ces médicaments des anti-sexes ou des anti-vies car ils empêchent les gens d’avoir une vie complète.
.
– Tous les neuroleptiques y compris le sulpiride
– les antidépresseurs : tricycliques, IMAO, lithium.
– les anxiolytiques, surtout les benzodiazépines à forte dose
– de nombreux antihypertenseurs : centraux, bêta-bloquants, diurétiques
hyperkaliémiants
-hormones : estrogènes, antiandrogènes, antagonistes de la LH-RH. Ils ne sont administrés à l’homme que dans des cas très particuliers.
– De nombreux autres médicaments :

citons les fibrates (traitement des dyslipidémies), anti H2 (anti ulcéreux telle la cimétidine, en vente libre), digitaliques (digoxine), cytostatiques (chimiothérapie). La liste n’est pas exhaustive, consultez la notice de vos médicaments

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s